Partenaire

Centre Liégeois du Beau-Mur

Créée il y a 30 ans, l’asbl Le Centre Liégeois du Beau-Mur propose des espaces d’échange et d’accueil destinés aux associations et aux citoyens porteurs de projets démocratiques et alternatifs.

Dans ses actions quotidiennes, le Beau-Mur est soucieux de prendre part à l’évolution de la société ; il participe ainsi activement à la transition citoyenne et s’inscrit aujourd’hui dans un mouvement d’innovation sociale, notamment à travers son rôle d’initiateur du projet Permis de Végétaliser (Incroyables Comestibles) à Liège. Celui-ci a pour but de valoriser les espaces cultivables pour le bien commun mais aussi d’unir citoyens et représentants de la Ville afin de faire preuve d’intelligence collective. Par son soutien à ce projet d’envergure international d’agriculture urbaine, le Beau-Mur participe à la construction d’une société nourrie par des valeurs de solidarité, de coopération, de respect des humains et des écosystèmes.

Depuis 10 ans, le Centre Liégeois du Beau-Mur est associé au réseau « Culture & Développement » au sein duquel il mène des projets d’éducation permanente dans un objectif d’émancipation citoyenne.

Le Beau-Mur s’est imposé depuis sa création en 1987 comme un acteur incontournable de la vie associative liégeoise. Lieu accessible et dynamique, à la croisée de différents réseaux militants, il permet la rencontre entre différents acteurs de la société civile et facilite ainsi l’émergence de nouveaux projets et collectifs.

Sur le web : http://beaumur.org/

Interventions dans le festival

L’initiative « PEP’S » : un nouvel horizon pour les espaces verts liégeois ?

le samedi 28 avril 2018 de 14h30 à 15h30

La Ville de Liège affiche une volonté manifeste de verduriser la ville : qu’il s’agisse de son soutien au « Permis de végétaliser » à l’échelle individuelle ou au programme « Pep’s » dont l’objectif est de développer un maillage d’espace vert ambitieux. Avril en Ville propose donc d’aller voir de plus près ces enjeux. Végétaliser : qui, comment et pourquoi ? Tel sera le fil rouge de ce débat.